Maitrise d’Ouvrage Déléguée

Depuis sa création, l’ONID contribue au développement de l’irrigation par l’accélération des travaux et réduction des délais de réalisation pour l’important programme retenu. Ce qui a permis l’aménagement d’une superficie de l’ordre 25.000 ha/an et l’étude de 40.000 ha/an qui viennent porter le portefeuille d’études existant à 120 000 ha dont le secteur a programmé leur réalisation à moyen terme.

Les projets proposés dans le cadre du développement des Grands Périmètres d’Irrigation (GPI) du secteur prévoit de passer à une superficie équipée de plus de 400.000 ha à horizon 2015-2020, soit plus du double des superficies équipées actuellement.

Une grande partie de ces nouvelles superficies sera alimentée à partir du système de Beni Haroun (périmètres de : Remila – Ouled Fadhel W.BATNA et KHENCHELA, de Chemoura,W de BATNA, OUM BOUAGHI – Ain Touta W de BATNA et de Teleghma et Ouled hamla W de MILA OUM BOUAGHI soit prés de 41.000 ha) et du système des Hautes Plaines Sétifienne (périmètres des Hautes Plaines Sétifienne et d’El Eulma soit près de 36.000 ha).

Durant la dernière décennie, il a été réalisé les études de 15 périmètres d’irrigation pour une superficie globale de 130.000 ha et l’aménagement et la livraison à l’exploitation près de 90.000 ha.

Il peut, en outre, être chargé de la mobilisation des ressources en eau agricole (forages – puits – prises – retenues collinaires – ouvrages de captages)

L’ONID peut  être chargé de la maîtrise d’ouvrage déléguée des opérations concourant à la réalisation des infrastructures et équipements destinés à l’irrigation et l’assainissement /drainage des terres agricoles.

Apply now

Géothermie

Réalisation d’un complexe pilote utilisant la Géothermie dans la production agricole à haute valeur ajoutée, Touggourt (w.Ouargla)

Préambule :

En 2010 et sur recommandation de Monsieur le Ministre des Ressources en Eau, un projet d’utilisation de la géothermie dans la production agricole, est initié par l’ONID dans le périmètre d’irrigation de Oued Righ

Ce projet consiste en :

  • la promotion et l’accompagnement d’opérateurs économiques nationaux désireux investir dans la création d’exploitation agricole de production de primeurs utilisant la géothermie.
  • La création d’un site de démonstration

Cette technique, au coût énergétique quasi nul, permet d’obtenir les conditions environnementales idéales pour la production de primeur

1- l’Idée du Projet

Aout  2010 et Mai 2011,   visite d’expert étranger ont eu lieu dans la région d’oued righ pour une prospection et analyse des éléments nécessaires pour la réalisation du projet,  le choix s’est fixé pour le site d’El Mégaier dans la localité de ghamra dans la daira de Mégarine

En 2011, l’ONID a décidé de créer une serre multichappelle de démonstration chauffée à partir des eaux de forage albien, situé a El Meghaier dans la vallée de Oued Righ (w .d’EL oued).

En 2012 séminaires et rencontres aux profits des operateurs économiques désireux investir sont organisés. L’objectif recherché n’a pas été atteint du fait de l’investissement lourd et l’exigence d’une haute technicité

Avril 2013 La serre multi chapelle de démonstration  a connu la visite de ces hautes, respectivement, Mr le Ministre des ressources en eau le 8 et celle du Ministre de l’agriculture et du développement rural le 21 avril 2013, qui ont recommandé à l’ONID la concrétisation de cette initiative en méga projet pilote dans la région.

En date du 3 décembre 2013,  a défaut d’une initiative privée le premier Ministre, lors de sa visite dans la wilaya d’El oued a encouragé l’ONID a investir dans la création d’une exploitation agricole pilote.

Janvier 2014, une étude technico économique a été élaborée par un bureau d’étude agrée, pour la réalisation d’une exploitation agricole de 10 ha extensible à 40 ha utilisant la géothermie dans la wilaya de Ouargla.

Lancement d’un avis d’appel d’offres national et international pour la réalisation d’une exploitation agricole, a l’issu de cet avis l’entreprise espagnole  ELCANTARA Systems a été retenue.

 

2- Utilisation de la Géothermie dans la production agricole :

L’objet de ce projet est la conception, la réalisation et la mise en exploitation d’un complexe agro-industriel pour la production de primeurs par l’utilisation de la géothermie au niveau de la vallée d’oued Righ.

Ce complexe, le premier du genre en Algérie, utilisera la géothermie produite par les forages profonds pour la production agricole  a rendement  optimal et a très haute valeur ajoutée. Cette technique, au cout énergétique quasi nul, permet d ‘obtenir les conditions environnementales idéales pour la production de primeurs.

Le projet en question s’étalera sur une superficie  globale de 250 ha, dont 40 ha de  serre multi chapelle pour la production de primeurs avec des techniques de culture hydroponique, Au nombre de 16, les serres seront installés en trois phases (4 serres pour 10 ha)

L’approvisionnement  en eau chaude  (50 a 80 °), avec une salinité comprise entre 2,5 et   3, 5 gr/l se fera à partir des puits artésiens de la région (600 à 2000 ml), l’ énergie calorifique est récupérée pour chauffer des serres grâces a des radiateurs en forme de serpentins déroulés a l’intérieur de ces derniers, cette action dure toute la période hivernale ou on enregistre des baisses de températures nocturnes ( de la  mi-novembre à la fin mai ),

Le projet disposera d’un bloc de déminéralisation  conçu conformément aux caractéristiques analytiques et de la température de la source, permet de refroidir et d’adoucir  l’eau (salinité réduite à prés d’1 g/l),  un bassin de stockage d’une capacité de 20.000 m3, a partir de ces derniers on alimentera la tête du pompage de toutes les installations de fertirrigation du projet en vu d’assurer un système  d’irrigation adéquat a  chaque culture.

Une pépinière d’un hectare est prévue pour la production des plants de haute qualité en passant par une chambre de germination, une pépinière de développement équipée de système automatique par micro-aspersion, contrôle de climat, protection contre les nuisibles et installation pour traitements phytosanitaires.

La culture hydroponique est la  nouvelle technique préconisée dans ce projet. Elle consiste en plantation sur des supports en plateaux dans lesquels sera placé le substrat,  il s’agit de la fibre de coco ou la fibre de palmier.

Centrale de manipulation : la mise en place d’une agro industrie, pour la manipulation, le traitement, le stockage et la commercialisation de la production agricole en provenance des 40 ha de serre et des autres producteurs de la région, en conformité avec les critères sanitaires les plus exigeantes de l’union européenne

Phasage du projet :

Phase

1

2

3

Total
investissement 1.Serre multi chapelle 10 ha
2.Pépinière d’un hectare
3.Centrale de manipulation
1- serre multi-chapelle 20 ha. 1-Serre multi chapelle 10 ha.
2- 200 ha de culture plein champ y compris centrale de traitement.
240 ha

Production minimum cumulée de serres

2.500 T 7.500T 10.000 T

Création d’emploi direct

100 200 200 500

 

Production et séchage industriel de piment :

Une superficie d’environ 200 ha sera  consacrée à la production de piment  dans des conditions de culture à ciel ouvert et une centrale industrielle pour le conditionnement du poivron depuis son arrivée du champ jusqu’à son ensachage final.

La centrale sera équipée d’une ligne de réception, lavage et transport du poivron  dans laquelle des opérations automatisées seront faites (séparation de graine, stockage et déshydratation..) pour obtenir un produit de haute qualité

  • 3- Impact du projet :

Aspect économique :

  • Gestion rationnelle de la consommation d’eau par le recours aux techniques d’irrigation localisées
  • Exploitation de l’énergie naturelle (géothermie)
  • Intensification de la production qui contribuera à combler le déficit accusé par le marché local.

Aspect social :

  • Création d’emplois environ 10 emploi /ha de serre et promotion du travail féminin.
  • Sédentarisation des communautés du sud et réduction de l’exode rural

Aspect environnemental :

  • Valorisation de la qualité gustative des produits due au chauffage et au programme de fertilisation adapté
  • Réduction du risque de contamination du sol et de la nappe d’eau par la culture hors sol
  • Utilisation raisonnée des pesticides et des produits phytosanitaires

Apply now

Système d’Information Géographique (SIG) :

Dans le cadre de la maîtrise de la gestion des périmètres, la valorisation de l’eau à usage agricole et l’amélioration des services offerts aux irrigants, l’ONID se dote des outils d’aide à la décision à savoir :

  •   Le SIG, le système d’information géographique.
  •   La télédétection dans la gestion de l’irrigation.

Pour le SIG, ses principales fonctionnalités sont définies en cinq grands domaines à savoir :

  • Domaine du patrimoine : qui concerne le recensement de l’information du patrimoine.
  • Domaine de la maintenance : qui concerne les informations sur l’état des ouvrages, les incidents et les interventions.
  • Domaine de la gestion de l’eau : qui concerne la préparation de la campagne d’irrigation et suivre la consommation de l’eau.
  • Domaine d’aide à la décision : qui concerne la fourniture de l’information aux décideurs pour prendre les meilleures décisions.
  • Domaine de reporting : qui concerne l’établissement et la transmission des rapports synthétisés vers la Direction générale et le Ministère.

Ces applications donneront les besoins en informations utiles pour une meilleure prise de décisions à prendre, à savoir :

  • Connaître l’état du patrimoine.
  • Planifier et suivre les opérations de maintenance.
  • Evaluer les investissements.
  • Calculer l’état des consommations.
  • Evaluer l’état de satisfaction des besoins.
  • Mesurer les pertes.
  • Localiser les parcelles irriguées.

Pour la télédétection ; elle permet de donner au gestionnaire des informations précises et des indicateurs relatives aux préoccupations pour la prise des bonnes décisions, à savoir :

  • Localiser les superficies perdues pour l’irrigation, les tronçons et les infrastructures envahis par le bâti, et mesurer les surfaces perdues, le linéaire du réseau noyé dans l’urbain
  • Mesurer le taux annuel de perte d’eau
  • Déclassement de certaines zones qui ont perdu leur caractère agricole.
  • Réaménagement des périmètres touchés par cette problématique.
  • Définir avec exactitude les classes d’occupation du sol :
    • Les cultures annuelles (céréales, cultures maraîchères, et les friches.
    • Les cultures pérennes (olivier, agrumes, pommiers, poiriers, néfliers, vignes, palmiers etc.).
    • Les emprises urbaines (bâti).
    • Les emprises routières (autoroutes, et routes nationales dont la largeur est supérieure à 25 m).
    • Les emprises du réseau hydrographique.
    • Les formations boisées – fourrées.
  • Cartographier les classes d’occupation du sol, ce qui permet de :
    • localiser les cultures pérennes, les cultures annuelles et les autres classes d’occupation.
    • mesurer les surfaces des différentes classes d’occupation du sol.
    • Une meilleure estimation des besoins en eau (nature et surface des cultures à irriguer).
    • Analyser l’adéquation entre le réseau existant et l’occupation du sol.
    • Orienter, optimiser les spéculations en fonction des potentialités (eau, sol).
  • La cartographie et l’analyse des souscriptions qui permet de :
    • localiser les souscriptions / les zones non souscrites, les cultures souscrites, etc.
    • Surfaces souscrites par rapport à la surface totale cultivée dans le périmètre.
    • Mesurer et comparer les surfaces souscrites par rapport à celles déclarées.
    • Mesurer les surfaces irriguées non souscrites.
    • Une meilleure allocation de la ressource en eau en fonction des besoins.
    • Analyser les souscriptions par rapport à l’état du réseau, etc.
  • Imagerie satellitaire pour le suivi et contrôle de l’irrigation, qui permet de disposer de vues répétitives sur une même zone en complémentarité avec les données du terrain permet de :
    • Suivre l’évolution de l’occupation du sol à des dates clés du calendrier agricole.
    • Identification des zones suspectes : superficies irriguées non respectées.
    • Identification des Parcelles irriguées non souscrites, cultures irriguées non conformes à celles déclarées, etc.
    • Optimisation des activités de contrôle de l’irrigation.

>> Consulter le compte rendu de restitution <<

Apply now

Réutilisation des eaux usées épurées

Devant le déficit hydrique accru que connait le pays , l’ONID s’est lancé dans un vaste programme qui consiste à  réutiliser les eaux usées épurées en aménageant des périmètres à  l’aval de chaque station d’épuration et lagune .

Le potentiel de cette ressource en Algérie est estimé à 750 Hm3 et  atteindra  le volume de 1,5 km3 à l’horizon 2020 .

A ce titre , l’ONID a commencé par la réalisation et l’aménagement de deux périmètres  , à titre expérimental , à savoir :

  • Le périmètre de Hennaya (W-Tlemcen) sur 912 ha, qui est exploité depuis 2012 et  alimenté à partir des eaux usées épurées de la STEP de Ain El Hout de Tlemcen – Ce périmètre est en exploitation
  • Le périmètre  de Mléta (W-Oran) sur 6286 ha  , alimenté à  partir de la STEP de KERMA ,exploité pendant la compagne d’irrigation 2018

L’utilisation de ces eaux usées épurées  pour l’irrigation est conditionnée par :

  • Traitements spécifiques  des eaux répondant aux normes algériennes en la matière
  • Application stricte des dispositions des cahiers des charges fixant :
    • Le choix des équipements d’irrigation à installer
    • Le respect du plan de culture prédéfini
    • La méthode d’irrigation à entreprendre
    • L’affichage obligatoire sur la non-potabilité de cette eau.

les textes réglementaires relatifs à la réutilisation des eaux usées épurées dans l’irrigation

1 m3 =1000 litre
1 hm3 = 1 Million m3
1 Km3 = 1 Milliard m3

Séminaire Régional sur la réutilisation des eaux usées épurées dans l’irrigation

Sous l’égide du ministère des ressources en eau ,en collaboration avec l’union européenne dans le cadre du programme SWIM H20.20, l’Office National de l’Irrigation et du Drainage (ONID) a organisé un séminaire régional sur la réutilisation des eaux usées épurées dans l’irrigation par la sensibilisation et la prise de conscience au profit des agriculteurs . Le séminaire a connu la participation de différents acteurs de réutilisation des eaux usées notamment des experts et spécialistes du domaine également agriculteurs de la région et la presse le 19 mars 2018 au niveau de l’hôtel Liberté Oran.
La journée a marquée par plusieurs communications et échanges sur la thématique, précédée par l’ouverture qui a était tenue par le directeur central de la MRE Mr Nadri Ahmed en compagnie du directeur général de l’ONID Mr Taha Derbal et du directeur central du MADRP Mr Kassir Mohamed.

Slider
Apply now

Logistique et Patrimoine

Présentation de la Direction du Patrimoine Et de la Logistique. (D.P.L.)

La Direction de du Patrimoine et de la Logistique (DPL) a pour vocation d’apporter une assistance et un accompagnement fonctionnel aux directions opérationnelles dans le domaine de la gestion des moyens matériels et du patrimoine de l’établissement.

Elle a aussi pour missions de mettre en place une gestion économique des moyens matériels afin d’optimiser leur usage et veiller sur la protection et la préservation du patrimoine de l’ONID.

Cette direction est pilotée par un directeur de Rang n-1.

La direction se compose de deux (02) départements de Rang n-2:

  • Département logistique.
  • Département Patrimoine.

Les départements se composent des services suivants:

  • Service logistique.
  • Service patrimoine
  • Service travaux. (Sujétions de Service Public)
Direction Régionale Unité Logistique Adresse Google Map
Chellif Khemis-Meliana Route El-Khemis,quartier Adja. (W) Ain Defla
Algérois Mouzaia Route de Ain Roumana, Mouzaia. (W) Blida
Voir Ici
Constantinois Zerizer Base 12 Zerizer, daira de Besbes.(W) El-Taref.
Sahara Oued-Righe Route National N°03,Djamaa, (W) El-Oued
Voir Ici
Apply now

Filiale ONID-ri

ONID réalisation et ingénierie par abréviation « ONID-ri » SPA au capital social de 508 800 000.00 DA est une filiale de l’Office National d’Irrigation et de Drainage

Dénomination : ONID réalisation et ingénierie
Forme juridique : SPA
Siege social : CNe de Rouiba -haouch sbaa.lotissement 07 lot 155-w-Alger
Fax : 09 82 21 81 07
Email : onidri@hotmail.fr

Présentation de la filiale ONID-ri :

L’entreprise est dirigée par un Directeur Général : Mr Kahloul Mohamed
Certificat de qualification est de classification professionnelles catégorie : 09
Effectifs : 489 agents

Suite à la résolution N°6 du conseil d’orientation dans ses procès-verbaux des sessions ordinaires du 14 avril 2008 et 03 février 2009, l’ONID est invité à se doter de deux filiales, l’une chargée du développement et l’autre chargée de services.

Ainsi,l’ONID s’est doté dans un premier lieu d’une filiale «services» à travers laquelle elle compte développer et élargir son domaine d’intervention vers d’autres activités ne relevant pas uniquement de la branche hydro-agricole et diversifier par conséquent ses clients.

Objet social :

  • Etude et réalisation de toutes branches d’activités du BTHB.
  • Ingénierie et études techniques.
  • Aménagement de périmètre irrigué et drainage agricole.
  • Travaux forestiers et exploitation des forets.
  • Travaux agricoles et traitement phytosanitaire
  • Transformation de plastique.
  • Pépinière.
  • Fabrication industrielle de produits en bétons autre qu’agglomères.
  • Etudes, consulting et assistance dans le domaine agricole.

Création de la filial ONID-ri :

Suite à une décision de Monsieur le ministre des ressources en eau en date du 25/08/2011 autorisant la création de la filiale ONID-ri à partir de janvier 2011 ainsi qu’en mise en pratique des résolutions du conseil d’orientation.

L’ONID et en respect de la réglementation en vigueur, notamment le code de commerce dans son article 595 (décret législatif N°93-08 du 25/04/1993) a entamé les démarches et formalités administratives et juridiques pour la création de la filiale qui aura la forme et le statut juridique de société par actions (SPA), dont l’ONID détient 100% du capital social.

A cet effet l’ONID-ri a été créé le 26 septembre 2011

Missions et prérogatives de la filiale :

Les domaines d’activités ciblés par la filiale, sont regroupés dans trois(03) créneaux d’activité distincts qui concerneront :

  • Grands travaux qui toucheront les domaines:
    • Hydraulique et travaux publics.
    • Aménagement et réalisation de périmètres d’irrigation.
    • Travaux de drainage.
    • Travaux d’aménagement urbain.
    • Travaux agricoles et travaux forestiers.
    • Travaux liés à l’environnement.
  • Ingénierie et travaux d’assistance:
    • Etudes.
    • Assistance technique.
    • Expertise des ouvrages hydrauliques.
    • Etude de pédologie.
    • Etude hydro agricole.
    • Etude d’aménagement urbain.
  • Prestation d’appui à l’irrigation :
    • Travaux de sol.
    • Commercialisation d’intrants.
    • Commercialisation de matériel d’irrigation et d’économie de l’eau.
    • Traitement phytosanitaire des plantes.

Gestion de la filiale

Organisation

Conformément à la résolution n°03 du procès-verbal de réunion du conseil d’administration n°08 du 19 Janvier 2014, et en attendant l’achèvement de l’étude de l’organisation interne de la filiale, il a été amendé un projet d’organisation provisoire qui comprend :

  • Des assistants
  • Un conseiller chargé de la sécurité et du patrimoine
  • Deux cellules
    • Contrôle de gestion
    • Communication et informatique
  • Cinq directions :
    • Direction technique
    • Direction de logistique et méthodes
    • Direction des finances et de la comptabilité
    • Direction des ressources humaines
    • Direction des prestations agricoles

Chaque Direction est dotée de deux départements au maximum

Moyens humains :

L’ONID-ri compte 489 de collaborateurs parmi lesquels des ingénieurs, cadres et techniciens. Les spécialités les plus représentées sont : hydraulique, génie civil et travaux publics, génie urbain et rural, ingénieurs géotechnique ainsi que des agents de maitrises (poseurs, soudeurs, conducteur d’engin).

Quelques références de la filiale ONID-ri :

Depuis sa création l’ONID-ri a plus que quadruplé son nombre de projets, elle est désormais présente sur une large partie du territoire national grâce à ses projets, l’une des particularités de l’ONID-ri est la taille et la complexité des projets qui y sont menés.

  • Travaux d’aménagement et de viabilisation des Unités de voisinage (01 à 20) nouvelle ville Ali Mendjeli : AEP (UV 18) – Assainissement (UV 19) wilaya de Constantine./li>
  • Réalisation de l’AEP du centre Hadjret Benarous –Constantine.
  • Conduite de distribution principal pour l’AEP de l’UV 14, UV 15 et l’UV 16 Ali Mendjeli –Constantine.
  • Rénovation partiel d’infrastructure de distribution à l’aval de la station de traitement HAMADI KROMA de la ville de SKIKDA.
  • Réalisation des travaux de raccordement en eau potable dans les wilayas de BOUIRA ET MEDEA.
  • Assainissement du couloir EL HADJAR, SIDI AMAR et raccordement à la nouvelle station d’épuration d’ANNABA.
Slider
Apply now

Appui & Vulgarisation

Appui

En complément à son activité principale qui est l’exploitation des périmètres d’irrigation, l’ONID déploie des efforts pour développer l’activité d’appui à l’irrigation. Cette action consiste en:

l’Accompagnement des fellahs par des conseils techniques pratiques,
La mise à leur disposition d’équipements et intrants agricoles
Ainsi que des services en matière de travaux du sol.

Vulgarisation

Dans le cadre de la vulgarisation l’ONID organise des actions de proximité visant à sensibiliser les usagers (Fellahs) à utiliser les nouvelles techniques d’irrigation pour économiser cet élément vital qui est l’eau.

A cet effet, des journées d’information et de sensibilisation, sur le respect des itinéraires agricoles et l’économie de l’eau, sont régulièrement organisées aux niveaux des périmètres d’irrigation avec la participation active de la profession (chambres d’agricultures, associations de fellahs, administrations territoriales…)

En outre, des actions d’accompagnement des usagers dans le développement de leur production par le conseil technique et la mise à  disposition des intrants et équipements d’irrigation légers rendu à la parcelle en appliquant des mesures incitatives (transport, facilitations de paiement..).

Ces actions s’inscrivent aussi dans le cadre de la concertation et la coordination entre les secteurs des ressources en eau et celui de l’agriculture. Elles sont menées conformément aux différents programmes initiés par le secteur de l’agriculture tels que l’économie de l’eau, l’irrigation d’appoint de la céréaliculture…

Apply now

Maintenance

Entretien et maintenance

L’Etat confie à l’ONID la gestion et l’exploitation des grands périmètres d’irrigation d’une superficie équipée d’environ 246.139 ha dont 58 stations de pompage.

Afin de garantir le bon fonctionnement et la pérennité des infrastructures hydrauliques de ces périmètres,  l’ONID assure l’entretien et la maintenance de ces ouvrages.

La mission maintenance des infrastructures hydrauliques consiste en l’entretien de tous les équipements, allant jusqu’ à  la mise en œuvre d’actions d’amélioration pour maintenir en bon état des équipements en tenant compte des évolutions de toute nature.

La campagne d’entretien débute chaque année  des l’achèvement de la campagne d’irrigation.

Le programme d’entretien annuel de l’ONID s’articule autours des actions préventives, curatives et renouvellement des infrastructures hydrauliques des périmètres d’irrigation en exploitation,

La campagne d’entretien s’articule essentiellement autours des tâches suivantes :

  • Entretien et maintenance des stations de pompages
  • Remplacement, curage des canaux et ouvrages,
  • Désherbage et faucardage des fossés d’assainissement
  • Reprise de béton des ouvrages
  • Réparation et entretien d’équipements hydromécaniques
  • Remplacement d’équipements hydromécaniques
  • Réparation des casses et fuites sur conduites
  • Entretien des pistes d’exploitation
Apply now

Exploitation

En vertu des dispositions contenues dans le décret de sa création , l’ONID à travers sa Direction Centrale de l’exploitation et maintenance des grands périmètres d’irrigation s’en charge de :

  •  gérer, exploiter les réseaux d’irrigation et les réseaux connexes.
  •  entretenir les réseaux d’irrigation et les réseaux connexes
  •  conduire les irrigations,
  •  commercialiser l’eau agricole,
  •  apporter assistance et conseils aux usagers de l’eau agricole.

TABLEAU DES GRANDS PÉRIMÈTRES D’IRRIGATION

Direction régionale Unité périmètre Ressource Superficie (ha) Mode d’irrigation
Équipées Irrigables Gravitaire Sous Pression
Oranie Habra Habra Triplex (Ouizert-bouhnifia-fergoug 19610 7000 7000 0
Brézina Brézina 1120 1000 1000 0
Sig Sig CheurfaII 8200 5500 5500 0
Ain Skhouna Forages 1500 1200 0 1200
Hennaya STEP Tlemcen 912 800 800 0
M’leta M’leta STEP d’elkerma 6286 5536 0 5536
Total Oranie 37628 21036 14300 6736
Cheliff Haut Cheliff Haut Cheliff Deurdeur 20200 19746 0 19746
Ghrib
Harreza
Moyen Cheliff Moyen Cheliff Sidi Yacoub 18900 14240 7500 6740
Oued Fodda
Bas Cheliff Bas Cheliff Gargar 15800 14577 10927 3650
Merdja Sidi Abed
Kramis Kramis 1120 1010 606 404
Mina Mina S.M.Ben Aouda 17235 14000 14000 0
Amra Abadia Amra Abadia S.M.Ben Taiba 8495 7220 0 7220
Ouled Melouk
Dahmouni Dahmouni Dahmouni 2540 2394 0 2349
Bougara Bougara 798 757 757 0
M’ghila M’ghila 945 300 0 300
Total Cheliff 86033 74244 33790 40454
Algérois Hamiz Hamiz Maraisde Réghaia 17000 11 120 6677 4443
Plateau d’el Asnam Tilisdit / Tichi Haf 2445 1 956 0 1956
Ahmer El Ain ( mitidja ) Mitidja I Bouroumi 8600 7872 5575 2297
Mitidja II 15600 13401 6779 6622
Sahel Algérois Boukourdane 2888 2570 1000 1570
Benislimane El Mellah 2000 1400 0 0
Mitidja centre Mitidja centre Douira 7090 6505 1301 5204
Total Algérois 55623 44824 21332 22092
Constantinois Bounamoussa Bounamoussa Cheffia 16 500 13 850 0 13850
GuelmaB. GuelmaB. H/Debagh 9940 9200 0 9200
Sadrata Oued Cherf 1545 1236 0 1 236
ksar sebahi Ksar Sebahi 2945 2356 0 2 356
Skikda Saf Saf Guenitra 5656 5386 0 3730
Zardezas 1656 0
Zit Emba Zit Emba 2516 2010 2010 0
Collo Béni Zid 1200 960 480 480
Jijel Jijel ElAgrem 4885 3200 3200 0
chemora chemora Iet II Transfert beniharoun 1698 1464 1464 0
Tleghma ouled hamla 2 274 1500 1500 0
Tleghma 4447 4000 4000 0
Tagharist khenchla Barrage Yabous 500 450 / /
Total Constantinois 59695 50 448 19 146 30 852
Sahara Oued Righ Oued RighI Forages CI&CT 3680 3302 3302 0
Oued RighII 2780 2500 2500 0
Outaya Outaya Fontaine des Gazelle 1200 1137 1137 0
Total Sahara 7660 6939 6939 0
Total Général 19 Unités 36 Périmètres 246 639 199 032 95 507 100 134
Apply now

Patrimoine et logistique

Présentation de la Direction du Patrimoine Et de la Logistique. (D.P.L.)

La Direction  du Patrimoine et de la Logistique (DPL) a pour vocation d’apporter une assistance et un accompagnement fonctionnel aux Directions opérationnelles dans le domaine de la gestion des moyens matériels et du patrimoine de l’établissement.

Elle a aussi pour missions de mettre en place une gestion économique des moyens matériels afin d’optimiser leur usage et veiller sur la protection et la préservation du patrimoine de l’ONID.

Cette direction est pilotée par un Directeur de Rang n-1.

La direction se compose de deux (02) départements de Rang n-2:

  • Département logistique.
  • Département Patrimoine.

Les départements se composent des services suivants:

  • Service logistique.
  • Service patrimoine
  • Service travaux. (Sujétions de Service Public)

Unité Logistique :

Direction Régionale Unité Logistique Adresse Google Map
Oranie Mohammadia 46 Boulevard Amir abdelkader Mohammadia (W) Mascara
Chellif Khemis-Meliana Route El-Khemis,quartier Adja. (W) Ain Defla
Algérois Mouzaia Route de Ain Roumana, Mouzaia. (W) Blida Voir Ici
Constantinois Zerizer Base 12 Zerizer, daira de Besbes.(W) El-Taref.
Sahara Oued-Righ Route National N°03,Djamaa, (W) El-Oued Voir Ici
Apply now